Congé paternité : un symbole pour l’égalité, allons plus loin !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ce mercredi 23 septembre, le gouvernement a annoncé l’allongement du congé paternité. Le CJD salue ce symbole pour l’égalité femmes-hommes mais propose d’aller plus loin avec l’intauration d’un congé parental plus inclusif.

Convaincu des bénéfices d’une réforme du congé paternité, le CJD a accueilli avec enthousiasme le symbole derrière cette annonce. En effet, le congé maternité et le congé paternité doivent faire l’objet d’une véritable refonte. Le partage de la charge mentale des mères et la meilleure répartition du travail parental sont des éléments essentiels pour l’égalité socio-professionnelle entre les femmes et les hommes. Le CJD rappelle également que ce sujet est prioritaire pour œuvrer réellement contre les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes (freins à l’embauche, ruptures de carrières).

Le CJD espère que les débats parlementaires du début de l’année 2021 permettront d’aller vers une réforme plus systémique et plus ambitieuse.

Trois mesures phares nous paraissent essentielles pour aller plus loin.

  • La création d’un compte congé parental partageable entre la mère et le père qui viendrait compléter les congés maternité et paternité existants. Le CJD propose de s’appuyer sur les recommandations de Boris Cyrulnik (9 mois partageable et rémunérable à 75% du salaire).
  • L’ouverture du congé parental aux familles homoparentales.
  • L’indemnisation des parents qui réduisent de moitié leur temps de travail dans l’année qui suit la naissance de l’enfant.

Le CJD est prêt à expérimenter ces mesures en entreprise pour atteindre l’égalité réelle.