Portrait de JD : Aurélie Planes

Antenne

CJD Vendée Bocage

Entreprise

GEV85

Adhérente du CJD Vendée Bocage depuis 2017, Présidente de section depuis 1 an et dirigeante du groupement d’employeurs GEV85 depuis 2015.

Qu’est-ce que tu rêvais de faire enfant ?

Enfant je souhaitais être fée du bonheur pour réaliser les souhaits des belles personnes avec ma baguette magique. Puis, pilote de ligne (mais à l’époque un pilote que je connaissais m’a dit « une femme pilote ? Tu oublies » 😖, puis chercheur mais je ne savais que chercher …

De quoi es-tu fière dans ton entreprise ?

La fierté de mon entreprise est son business modèle économique associatif, basé sur la philosophie de la mutualisation des ressources. Il nécessite responsabilités et entraides entre les adhérents entrepreneurs qui la compose.

Pourquoi le CJD ?

Déjà pour l’économie au service de l’Homme à 200%. Puis parce que je me sentais seule dans mon truc quant au bout de deux ans j’ai vu les premiers gros nuages arrivés et parce que j’avais besoin de grandir en tant qu’entrepreneure.

Que t’as apporté le CJD pendant la crise ?

Pendant la crise la section n’a rien lâché (une seule plénière a sauté depuis mars 2020), on a continué à se voir (en visio au départ), le lien a tenu, l’entraide et le soutien transpirait chez toutes et tous. Et ne pas se sentir seule en étant isolée c’est hypeeeer fort.