Portrait de JD : Yves-Eric Moënner

Adhérent enthousiaste & engagé du CJD Rennes depuis 2010 et président de la société « Pointcarré textile software » éditeur du logiciel de design de l’industrie textile.

Qu’est-ce que tu rêvais de faire enfant ?

Je rêvais d’être astronaute, pilote d’avion, ingénieur électronicien et archéologue.

De quoi es-tu fier dans ton entreprise ?

Tout d’abord, je suis fier de mon équipe. Pointcarré est une entreprise familiale de 10 personnes qui travaille à l’international (75 % du CA à l’export). Un bureau à New-York et un à Rennes. Je l’ai acheté avec mes associés et les salariés, à son fondateur en 2010. Je suis vraiment fier de cette société française qui travaille aux 4 coins du monde, avec des clients prestigieux, dans le but de fabriquer des beaux tissus pour l’habillement et l’ameublement.
Fier de la dynamique d’entreprise, et de bien rigoler en venant travailler.

Puis, je suis fier d’être un dirigeant à temps partagé entre Pointcarré, mon métier de formateur et celui de photographe.

Pourquoi le CJD ?

Parce que le CJD m’a accompagné tout au long de ma vie entrepreneuriale, parce que c’est vraiment la seule école des dirigeants ! Parce que j’y ai vécu de belles émotions, parce qu’on y trouve des relations authentiques.
Pour ce que m’a apporté d’être plusieurs fois animateur de commissions.
Pour ce que m’a apporté mon engagement en tant qu’animateur des formations parcours sur les sujets comme : l’animation de réunion, l’animation de séance d’Intelligence collective et pour la réflexion sur ses mécanismes d’apprentissages.

Pour la richesse du cycle de formation “Copernic”, qui a vocation de former au métier de dirigeant-entrepreneur. Ce cursus, élaboré par des universitaires et des chefs d’entreprises, se déroule en 5 modules sur 3 ans : diriger et entreprendre en complexité, faire de l’hétérogénéité une ressource pour l’entreprise, faire émerger les compétences, développer la posture de médiation du Dirigeant-Entrepreneur, passer entre vision au résultat.